Etichette - labels - libellés

Man for the month - un mec chaque mois - uomo del mese

Man for the month - un mec chaque mois - uomo del mese
August - août - agosto 2017: Brock O'Hurn

members

copyright - droit d'auteur

I do NOT own any of the photos published on my blog. The images were found in public internet sites. If you own any of the photos and wish them to be removed, please send a message to Xersex here:
arsace [ at ] fastwebnet [ dot ] it
and your request will be processed as soon as possible.
Thanks

Je ne possède pas les droits des images publiées sur mon blog. Les images ont été trouvées dans des sites Internet publics. Si vous possédez une ou des photos et vous souhaitez qu'elles soient enlevées, s'il vous plaît, envoyez un message à Xersex ici:
arsace [at] fastwebnet [dot] it
et votre demande sera traitée dès que possible.
Merci.

sabato 9 maggio 2015

Papua New Guinea: gay tribe


In Papua New Guinea there is a tribe which the anthropologist Jared Martin has called Pueblo Sambia. The natives of this village still live in the stone age and although there are men and women, they live as quarreling among themselves, females and males live completely apart and the children can not play with each other and do not even look (always females and males).

The children are raised by their mothers till 7 years and then are transferred to communities composed by men only, where is practiced homosexuality.

Newcomers must make fellatio and swallow semen of older men to purchase all the power of masculinity. When these natives get older  they can seek female partner if they want to have children, but usually is quite traumatic for them, because they are already very accustomed to sex between men.


Two considerations of Xerxes.

This news is interesting both for anthropologists and for us erotomaniacs homosexuals. I always wonder how it is possible that the human being, male and female, is not least bisexual. Instinctively these men respond to my question. Some items are a bit 'exaggerated, such as the prohibition of any contact between men and women, but this cult of homosexuality tells me how much it is perceived as valuable, bringing strength and value.


Obviously the incorporation of the semen in order to capture the essence of masculine strength is highly symbolic. Semen is considered the essence of masculine strength, as an extract linked to the moment of orgasm: the force that explodes! Taking and incorporating it, means having in itself the essence of the lover, his pleasure in the liquid state. An intensely erotic symbol, which - as you already know - I really love to do and get reciprocally


En Papouasie-Nouvelle-Guinée il y a une tribu qui l'anthropologue Jared Martin a appelé Pueblo Sambia. Les natifs de ce village vivent encore dans l'âge de pierre et même si il y a des hommes et des femmes, qu'ils vivent comme en querellant entre eux, et vivent complètement à part (mâles et femelles), et les enfants ne peuvent pas jouer les uns avec les autres et ne regarder même pas (toujours mâles et femelles)Les enfants sont élevés par leurs mères jusqu'à sept années, puis sont transférés aux communautés de seuls hommes qui pratiquent l'homosexualité.

Les nouveaux arrivants doivent pratiquer la fellation en avalant le sperme pour acheter toute la puissance de la masculinité. Lorsque ces indigènes  mûrissent, ils peuvent chercher un partenaire de sexe féminin s'ils veulent avoir des enfants, mais est généralement très traumatisant pour eux, parce qu'ils sont déjà très habitués aux rapports sexuels entre hommes.


 Deux considérations de Xerxès.

Ces nouvelles est intéressant pour les anthropologues et pour nous les homosexuels érotomanes. Je me demande toujours comment il est possible que l'être humain, homme et femme, pas moins bisexuels. Instinctivement ces hommes répondent à ma question. Certains éléments sont un peu exagéré, comme l'interdiction de tout contact entre les hommes et les femmes, mais ce culte de l'homosexualité me dit combien il soit perçu comme précieux, porteur de la force et de la valeur.

Évidemment l'incorporation de la semence, pour capturer l'essence de la force masculine est hautement symbolique. Le sperme est considéré comme l'essence de la force masculine, comme un extrait lié à la moment de l'orgasme: la force qui explose! Prendre et incorporer cela signifie avoir en soi-même l'essence de l'amant, de son plaisir à l'état liquide. Un symbole intensément érotique, qui - comme vous savez déjà -je aime vraiment faire et obtenir mutuellement.


obviously here some pictures of sperm!


évidemment ici quelques photos de sperme!


























13 commenti:

  1. Merci pour cet article très instructif et que tu as particulièrement bien illustré.

    Passe un bon weekend - Bisous.

    RispondiElimina
  2. VIVE LE CUM! Tres chaud! In some African tribes in initiation rites young men are fucked by their fathers, uncles and older brothers to make sure that "family" strength is passed on to the next generation. Have a "hot" weekend, Patrick

    RispondiElimina
  3. Je ne suis pas sûr que j'aurais préféré vivre dans cette tribu, mais merci pour ta contribution qui enrichit mes connaissances.
    Bon weekend et gros bisous.

    RispondiElimina
  4. Interesting information. Where did you find it? Happy SaturGay!

    RispondiElimina
  5. Ton post est intéressant, j'ai appris des choses en te lisant. Je ne savais pas qu'il y avait des tribus qui pratiqué l'homosexualité...

    RispondiElimina
  6. Cette pratique est connue depuis longtemps, mais la conclusion de Jared Martin est totalement erronée et occidentale. Dans l'esprit de la tribu, il ne s'agit pas d'un acte sexuel, mais d'une transmission de la virilité. Sans cette ingestion de sperme, les jeunes gars ne pourraient pas devenir des hommes, il leur manquerait ce que nous appelons les hormones mâles pour faire croître leurs couilles et leurs poils. La séparation des sexes dans la vie courante ne signifie pas le rejet de l'autre, mais des interdits réciproques. (Comme ceux concernant l'impureté de la femme durant ses règles chez les juifs). Les mecs passent une grande partie de leur temps ensemble, dans la case des hommes, pour régler les choses courantes et enseigner les mythes et les traditions aux ados. Puis ils vont rejoindre discrètement leur petite épouse pour passer avec elle une partie de la nuit. Chaque ado est assigné à un adulte qui l'initie aux rites et aux tâches masculines, et lui donne régulièrement le biberon. Si l'on veut bien, ce peuple ne partage pas les préjugés occidentaux concernant la bisexualité. Donc il ne considère pas le don du sperme comme un acte sexuel. Et nous ne considérons pas l'allaitement des bébés comme un acte incestueux!

    RispondiElimina
    Risposte
    1. Remarquable mise au point, très claire, très convaincante. Et le parallèle avec l'allaitement des bébés est remarquable. J'avoue que ça ne me serait jamais à l'esprit, et je pense que c'est vrai pour beaucoup de gens. Et pourtant c'est ce qu'il faudrait toujours faire, se méfier des évidences qui n'en sont pas..

      Elimina
  7. Exceptional post! Great images - photos and art - great commentary - and of corse - lots of cum! Awesome!

    RispondiElimina
  8. merci André pour tes clarifications.
    il est probablement un acte rituel plutôt que sexuelle. Mais, à mon avis, cette tribu, et beaucoup d'autres, n'a pas d'inhibition envers l'homosexualité.

    Thanks for your comemnt André
    probably it is a ritual act rather than sexual one. But, in my opinion, this tribe, and many others, does not have any inhibition towards homosexuality.

    RispondiElimina
  9. vive la fellation
    hooray for the fellatio

    revenu de vacances, voici mon article du jour
    back from holidays, here my today article
    http://frenchgayland.blogspot.fr/2015/05/jeffrey-castaldo-by-photographer-biron.html

    RispondiElimina
  10. In ingesting the semen of the men of the tribe it is believed they are given the strength, and the power to grow into men.
    Yes, it is just more proof that the religions and modern societies are responsible for the attitudes we face today. Many Native American tribes, bisexuality is revered - these men are often the Shaiman of the tribe, honored for their ability to love both men and women and therefore able to protect both.

    RispondiElimina

Your comments make me happy
Vos commentaires me rendent heureux
I vostri commenti mi fanno felice