Etichette - labels - libellés

Man for the month - un mec chaque mois - uomo del mese

Man for the month - un mec chaque mois - uomo del mese
November - novembre - novembre 2017: Seth Kuhlmann

members

copyright - droit d'auteur

I do NOT own any of the photos published on my blog. The images were found in public internet sites. If you own any of the photos and wish them to be removed, please send a message to Xersex here:
arsace [ at ] fastwebnet [ dot ] it
and your request will be processed as soon as possible.
Thanks

Je ne possède pas les droits des images publiées sur mon blog. Les images ont été trouvées dans des sites Internet publics. Si vous possédez une ou des photos et vous souhaitez qu'elles soient enlevées, s'il vous plaît, envoyez un message à Xersex ici:
arsace [at] fastwebnet [dot] it
et votre demande sera traitée dès que possible.
Merci.

domenica 13 ottobre 2013

Bad boy street / gay themed

Happy Sunday with ...
Bonne dimanche avec...
Some tenderness from "Bad boy Street" 
 


Two men embark on an unconventional romance in Todd Verow's sexy Parisian-set drama. Claude finds a young man passed out in the street and, taking pity on him, decides to take him to his apartment to safely sleep. Awakening the next morning, the sexy stranger soon makes a play for his forty-something host, kick-starting a passionate romance. But will the chance meeting develop into more than just lust or will the pair's differences drive them apart? An accomplished, serious and very modern gay romance .

2012, US, 80 min.
 
CAST
Yann de Monterno
Florence d’Azemar
Kevin Miranda
 
PRODUCER
Todd Verow
 
WRITER
Jim Dwyer
Todd Verow
 
DIRECTOR
Todd Verow

Version français
Rue des mauvais garçons



Claude (Yann de Monterno), homme âgé d’une quarantaine d’années, trouve un soir étalé dans la rue un jeune homme ivre mort, Brad (Kevin Miranda). Il le porte jusque chez lui, le couche et nettoie ses affaires. Le lendemain matin, le garçon le remercie en se faufilant dans ses draps. Brad est américain et mystérieux, a le charme et la fougue de la jeunesse. Il ne va pas rester longtemps à Paris mais Claude ne peut s’empêcher de s’attacher à lui : il ne vit plus que pour leur prochain rendez-vous. Malheureusement, Brad cache un secret qui pourrait bien contrarier une relation déjà vouée à rester éphémère…
 
Todd Verow nous entraîne avec Rue des mauvais garçons (sorti aux Etats-Unis sous le titre Bad Boy Street) dans une sorte de parenthèse romantique, assez inattendue de sa part. On s’était en effet habitué à la noirceur de son cinéma underground, fait d’errance, de drogues, de prostitution… Ici, le réalisateur semble avant tout vouloir partager une tranche de vie quotidienne tout en livrant le portrait d’un homme parisien assez ordinaire, gentil et mignon, espérant retrouver l’amour après quelques déceptions. De Paris, Todd Verow tire quelques plans plutôt jolis mais l’action se situe majoritairement dans un petit appartement typique de la capitale. On reste ainsi au plus près de Claude, attendant que Brad réapparaisse pour quelques moments de tendresse sous la couette.

Rue des mauvais garçons est un film mignon et attachant. A défaut de délivrer une intrigue vraiment originale (et malgré une bande-originale au goût parfois douteux), Todd Verow pose des personnages touchants de vulnérabilité, dont on tombe très vite amoureux. Claude, quarantenaire aux sentiments encore adolescents, sa meilleure amie Catherine (très bonne Florence d’Azémar) qui passe son temps à boire mais qui sait être lucide quand il s’agit d’être aux côtés de son meilleur ami puis l’énigmatique Brad, jeune corps sensuel qui se donne par surprise pour peut-être mieux disparaître ensuite : trois personnages en quête de bonheur, d’un lien qui dure…
L’identité, la seconde chance et l’amitié constituent quelques uns des thèmes très universels de ce petit film indépendant sans prétention, sensible et lumineux. Yann de Monterno et Kevin Miranda y forment un couple séduisant et convaincant.

7 commenti:

  1. the movie seems good and beautiful

    le film semble bon et beau

    RispondiElimina
  2. le clip est joli ce qui est dommage dans la pluspart des films gays c'est que c'est toujours des drames...

    RispondiElimina
  3. Belles images, excellent clip (que j'ai reblogué) et un texte d'accompagnement très bon et très complet que tu n'as pas trouvé tout fait sur YouTube.
    Beautiful photographs, an excellent clip (that I have reblogged) and a very good and very complete accompanying text that you did not find ready-made on YouTube.

    Breve, un molto bel lavoro che mi piace molto.
    Big bisous.

    RispondiElimina
  4. Xersex, e possibile fare down load di questa pellicola ? Xersex is it possible to download the movie ?

    RispondiElimina
  5. Tony, I don't know if you can find the download of this movie!
    you can find it on DVD here:
    http://www.amazon.com/Bad-Boy-Street-Yann-deMonterno/dp/B008N25X7M/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1381734218&sr=8-1&keywords=bad+boy+street+dvd

    RispondiElimina
    Risposte
    1. Thanks, I will try this weekend. Tomorrow I go to work

      Elimina
  6. Wow, this sounds like a great movie. I would like to see it some day!

    RispondiElimina

Your comments make me happy
Vos commentaires me rendent heureux
I vostri commenti mi fanno felice